Amande d’abricot : un allié santé à découvrir

L’état de santé est une préoccupation quasi permanente dans le quotidien. L’avancée de la médecine propose des solutions plus sophistiquées, plus chères bien évidemment. Le retour au naturel est aujourd’hui conseillé comme la consommation d’aliments bio, l’utilisation moins fréquente de produits chimiques. Il faut aussi noter les super-aliments qui aident dans la préservation de la santé : l’amande d’abricot est l’un d’entre eux.

L’amande d’abricot : un anti-cancer

Comme son nom l’indique tout naturellement, l’amande d’abricot se trouve dans le fruit d’abricot.  Il existe les abricots doux et les abricots sauvages ou amers. Ce sont les amandes d’abricots amères qui sont les plus recommandées pour leur vertu. Les abricots sauvages poussent dans des endroits reculés et lointains. Connu sous le nom de la vallée des immortels. Géographiquement, cet endroit se trouve dans l’Himalaya, dans la vallée de Hunza. Les peuples de cette vallée sont un peuple qui n’a jamais répertorié de cas de cancers. En plus, ils vivent longtemps (les doyens sont autour de la centaine). Ils ont de l’abricot sauvage planté en abondance. Et c’est l’amande de ces abricots-là qui semble être la source de leur santé. La composante abondante de ces amandes est la vitamine B17 ou amygdaline, un anti-cancer puissant, naturel et efficace.

Amande d’abricot, quelles vertus pour la santé ?

L’amande d’abricot amère est celle discutée ici. Même si son goût est discutable, ses vertus le sont moins.  Celle qui est la plus connue est la forte teneur en vitamine B17. C’est cette composante-là qui fait que l’amande d’abricot soit populaire et demandée partout dans le monde. Cette vitamine n’est surement pas la seule, il y a aussi le magnésium, le phosphore, le potassium, l’iode, des acides aminés, etc. Si vous avez envie de profiter de ces bienfaits, consommez des amandes d’abricots amères 100 % biologiques. Demandez spécifiquement celles qui viennent de la vallée de Hunza. L’amande d’abricot se consomme en complément alimentaire et en prévention, non pas en cure. Les prix sont parfois onéreux. Le nécessaire est d’en manger en petite quantité régulièrement.

Cyanure d’hydrogène : comment distinguer le vrai du faux ?

En effet, la vitamine B17 connue pour être anti-cancéreux contient une substance qui s’appelle le cyanure d’hydrogène. C’est une substance nocive et dangereuse à l’être humain si elle est consommée. Il faut savoir pourtant qu’il faut une dose minimale pour être en danger. Si consommée avec modération, l’amande d’abricot n’a pas de conséquences négatives. L’autre détail est le fait que le cyanure d’hydrogène n’est libéré que par des enzymes spécifiques. Ce sont là des enzymes contenus dans les cellules cancéreuses. À ce stade, l’état de santé d’une personne se dégradera plus vite que prévu. C’est ici qu’il faut appuyer que l’amande d’abricot ne soigne pas le cancer, mais prévient l’apparition de cellules cancéreuses. Il faut donc consulter votre médecin, et faire des examens avant de consommer les amandes d’abricots. Il faut aussi penser à vérifier les labels comme ECO-CERT pour vous assurer de son authenticité.

Vous aimerez également

Remarques

Laisser un commentaire