Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pendant la grossesse

huiles-essentielles-pendant-grossesse

On entend des personnes dire que les huiles essentielles peuvent provoquer des conséquences néfastes lors de la grossesse.
 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les huiles essentielles se définissent comme étant des liquides aromatiques extraits par la distillation de la partie aromatisée d’une plante. On peut extraire les huiles essentielles dans les feuilles, les écorces, les fleurs, les graines, les fruits et les racines. Elle ne contient aucune valeur nutritive et ne contient qu’une concentrée de particule aromatique. Ces particules peuvent causer des réactions spécifiques au corps humain.

La plupart des huiles essentielles sont réputées pour leur capacité à être des antibactériennes, des antioxydants, des antiseptiques, des anti-inflammatoires, des calmants…
 

Quelles sont les conséquences des huiles essentielles sur les femmes enceintes ?

On peut utiliser l’huile essentielle soit par voie olfactive, soit par voie cutanée, c’est-à-dire sous forme de massage thérapeutique. Elles peuvent pénétrer dans le sang et peuvent atteindre le bébé.

Les huiles qualifiées « neurotoxiques » contiennent des molécules de cétones et sont fortement interdites aux femmes enceintes. Ces molécules peuvent causer des spasmes nerveux et respiratoires, cela peut engendrer un avortement ou une fausse couche. D’après l’avis des chercheurs, les femmes enceintes ne peuvent utiliser des huiles essentielles qu’à partir du 4e mois de grossesses. À compter de ce moment, vous pouvez utiliser une petite dose d’huile essentielle en cas de besoin. Il faut également bannir les produits cosmétiques qui sont fabriqués à partir d’huiles essentielles.
 

Quelles sont les consignes à suivre à partir du 4e mois ?

Vous ne devez jamais absorber d’huile essentielle durant votre période de grossesse. À partir du 4e mois, il ne faut pas dépasser les six gouttes en cas d’application cutanée. Il faut éviter les huiles neurotoxiques telles que : les sauges officinales, les eucalyptus mentholés, les menthes ainsi que tout extrait camphré. Vous devez également éviter les huiles essentielles ayant des vertus abortives telles que : les cyprès, les cèdres, les girofles…
Il ne faut jamais appliquer de l’huile essentielle sur la région abdominale et ceux durant la grossesse. Si vous devez utiliser des huiles essentielles, il serait préférable de contacter votre médecin ou votre pharmacien.
 

Les huiles essentielles qui peuvent être utilisées par les femmes enceintes

Durant votre grossesse, vous pouvez utiliser de l’essence de citron pour lutter contre les nausées. De l’huile essentielle de lavande ou bien de camomille pour vous relaxer. Les huiles essentielles à base de gingembre peuvent aussi vous aider à lutter contre la constipation.

Vous aimerez également

Remarques

Laisser un commentaire