Archives

L’olfactologie, une nouvelle thérapie à la mode

olfactologie-nouvelle-thérapie

Celui qui vit dans le passé n’a pas d’avenir, or le passé est la clé permettant de construire le présent. Faire face aux événements et aux émotions passées n’est pas toujours facile. Savez-vous qu’il existe actuellement une nouvelle thérapie très tendance qui peut aider ? Il s’agit de l’olfactologie, un soin très proche de l’aromathérapie.
 

Définition de l’olfactologie

L’olfactologie est une thérapie utilisant l’odorat comme outil de soin. Il s’agit d’apprendre et de découvrir le phénomène olfactif pour réveiller la sensibilité, l’intuition, la créativité et l’imagination. Le but est de réveiller les diverses sensations en sommeil par les odeurs des huiles essentielles. Ceci est possible grâce à l’impact de l’odorat et du parfum sur la mémoire, agissant sur le comportement et engendrant des émotions sur soi. En l’occurrence, l’olfactologie peut être adoptée comme une thérapie pour apprendre à trouver notre bien-être dans les huiles essentielles. Elle enraie le pessimisme, la sous-estime de soi ainsi que toute sorte d’addiction nuisible. Joëlle Pellegrin Oldenbourg est à la source de cet art thérapeutique qui peut être résumé comme une connaissance et un enseignement du phénomène odorant. Le soin agit sur le cerveau pour un bien-être optimal.
 

L’effet de l’olfactologie

L’olfactologie exploite les propriétés physiques dont disposent les huiles essentielles. Effectivement, il a été prouvé scientifiquement que les huiles essentielles diffusent une fréquence électromagnétique. En l’occurrence, une olfaction déjà sentie auparavant peut réveiller la mémoire d’un individu jusqu’à identifier des sentiments déjà ressentis. Aussi, la respiration d’une huile essentielle aide à l’harmonisation, à la pacification et au rééquilibrage des émotions.

L’olfactothérapie a de ce fait une capacité qui permet d’évoquer des odeurs afin de retrouver des tensions, des émotions, ou même un traumatisme. Les souvenirs refoulés seront ressassés afin de guérir l’actuel.
 

Le fonctionnement de l’olfactothérapie

La muqueuse nasale détecte une odeur et envoie des stimuli au cerveau du nez (rhinencéphale) qui, à son tour, transforme la senteur en images. La mémoire, de son côté, relie ce parfum aux sentiments y afférents. Il s’agit d’une approche psycho corporelle qui utilise l’odeur pour rechercher les causes d’un incident, pour transformer vos sentiments de souffrance en soin de bien-être.

Pour information, il faut préciser que l’odorat est un des sens nous reliant à la partie émotionnelle et inconsciente de notre être. De ce fait, il est considéré comme un élément idéal pour la communication des informations au rhinencéphale ou au cerveau archaïque. Ce dernier synthétise les informations qu’il reçoit.

Les huiles essentielles dégagent des olfactions que ressent la cavité nasale. Après la détection des cellules par les neurones sensoriels spécialisés des muqueuses, le cerveau recueille les informations et réveille le subconscient pour une réaction immédiate. Cela résulte du fait que le sens olfactif est relié avec la zone limbique qui abrite les émotions, la mémoire, la libido et l’intuition.

En résumé, l’olfactothérapie contribue à déplacer votre esprit rationnel vers le cerveau droit pour permettre une prise de conscience du vécu et du ressenti par le biais d’une odeur unique et de sa propre identité.

Comment soigner les verrues avec de l’huile essentielle ?

soigner-verrues-avec-huiles-essentielles

Les verrues sont des sortes des lésions cutanées, apparaissant sur presque toutes les parties du corps. Elles sont causées par un virus appelé papillomavirus humain ou VHP et se manifestent sur la surface de la peau. Elles existent en plusieurs types, mais ce sont des infections bénignes. Les enfants ainsi que les jeunes adultes peuvent être affectés. Cependant, elles peuvent être soignées et les méthodes naturelles avec de l’huile essentielle sont efficaces.
 

Qu’est-ce qu’une verrue ?

C’est une infection virale se manifestant à la surface de la peau. Elle s’obtient suite à la contamination par le virus VHP. Il s’infiltre sous la peau à travers les blessures et les irritations. Ses parties infectées se transforment ensuite en bosses de tailles et de couleurs variées. Ces verrues peuvent se situer sur les mains, les pieds, les genoux, le visage ou les parties génitales. Elles sont contagieuses et se transmettent facilement d’une personne à une autre. Il existe plusieurs types de verrues, et elles se distinguent par rapport à leur apparence ainsi que leur localisation. Les plus fréquentes sont les suivantes : verrues vulgaires, verrues planes, verrues plantaires, verrues filiformes et verrues génitales.
 

Les huiles essentielles les plus efficaces pour guérir les verrues

Les verrues s’attrapent facilement, mais le processus de guérison est par contre à long terme. Nombreux sont les produits proposés par les pharmacies pour soigner ces infections, mais les soins naturels s’avèrent plus efficaces. La liste suivante représente les huiles essentielles les plus efficientes pour soigner les verrues :

  • huile essentielle de teatree
  • huile essentielle de citron
  • huile essentielle de cannelle
  • huile essentielle de thym
  • huile essentielle de niaouli
  • huile essentielle de ravintsara
  • huile essentielle de mandarine
  • huile essentielle de sarriette des montagnes
  • huile essentielle de menthe
  • huile essentielle de gingembre

Ces huiles essentielles contiennent des agents qui luttent contre le virus VHP. Elles inhibent l’action de ces derniers et permettent de stimuler l’immunité. Ce sont d’excellents anti-inflammatoires, antiviraux et antiseptiques pour soigner les verrues.
 

Soigner les verrues avec de l’huile essentielle

Même si l’huile essentielle est un produit naturel, elle doit être appliquée sur la peau avec une grande précaution. Autrement, elle risque de détériorer la peau saine. Avant son utilisation, il est plus prudent de le diluer dans du beurre végétal ou de l’huile. Des mélanges peuvent se faire entre les différentes huiles essentielles pour avoir un meilleur rendu. Cependant, vous devez connaître celles qui sont compatibles à votre peau. Vous devez aussi savoir que les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées par les femmes enceintes et les enfants de moins de six ans. Pour son utilisation, il ne faut l’appliquer que sur la partie infectée. Vous pouvez par exemple mélanger de l’huile essentielle de Cannelle, de Citron, de Sarriette et de Mandarine. Ensuite, appliquer deux gouttes sur la verrue le matin et le soir, pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que l’infection disparaisse.
 

Quelques conseils…

Pour que le traitement des verrues soit efficace et pour éviter qu’elles réapparaissent, les conseils suivants sont à considérer:

  • Laver fréquemment les parties infectées, avant et après le traitement.
  • Protéger et couvrir la verrue avec des bandages propres durant le traitement.
  • Éviter de marcher pieds nus sur les surfaces humides, surtout dans les lieux publics.
  • Ne pas utiliser les serviettes et les linges d’une autre personne.
  • Avoir une hygiène propre, se laver régulièrement.
  • Laver les vêtements de sport après utilisation.
  • Ne pas gratter les verrues.
  • Éviter de ronger les ongles.

Top 10 des huiles essentielles à avoir chez soi

top10-huiles-essentielles-à-avoir-chez-soi

La santé verte permet de se soigner naturellement, comme à l’époque de nos grands-mères. Pour ce faire, il convient d’avoir sous la main les bonnes huiles essentielles (HE). Ci-après la liste des 10 huiles essentielles à avoir absolument chez soi.
 

1. L’hélicryse

Issue d’une plante anticoagulante, l’huile essentielle d’Hélicryse favorise la résorption des ecchymoses. Il faut 3 applications par jour sur les parties à traiter. Elle soigne également les troubles de la circulation sanguine, entre autres, la couperose et les varices. Elle soulage les douleurs rhumatismales et apaise les symptômes de la rhinite et de la bronchite. L’huile s’utilise en diffusion, par voie cutanée, dans l’eau du bain ou en application directe.
 

2. L’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est un remède tonifiant qui s’emploie pour lutter contre le stress et la fatigue. Elle apaise les brûlures et les coups de soleil, soigne les piqûres d’insecte et calme les démangeaisons. Aussi, elle aide en cas de problèmes digestifs ou d’asthmes. Elle s’applique par voie cutanée.
 

3. L’huile essentielle de menthe poivrée

Versée sur un peu de sucre avant le voyage, elle sert à prévenir les nausées dues au mal de transport. Elle soulage les migraines et la gueule de bois, en massage sur les tempes. En inhalation, elle débouche le nez. Outre cela, elle optimise les capacités de concentration et permet ainsi de maîtriser les humeurs.
 

4. L’huile essentielle de basilic exotique

Son huile essentielle est indiquée pour soigner les maux de ventre, la digestion difficile, les douleurs de la menstruation, les spasmes et les ballonnements. Il suffit d’appliquer quelques gouttes directement sur la partie malade.
 

5. L’huile essentielle d’eucalyptus

L’huile essentielle obtenue de cet arbre sert de répulsif contre les moustiques, mais peut aussi être utilisée comme expectorant ou désinfectant.
 

6. L’huile essentielle de géranium rosat

Utilisée uniquement par voie cutanée, l’huile essentielle de géranium rosat est utilisée pure ou mélangée avec d’autres produits. Elle est indiquée pour soigner les acnés et l’eczéma. Elle permet d’atténuer les vergetures, prévient aussi les varices et traite les hémorroïdes.
 

7. L’huile essentielle de camomille

Grâce à son parfum fruité, cette huile apaise l’anxiété et optimise l’endormissement. D’autre part, elle traite les spasmes intestinaux, la nervosité, les douleurs dentaires, ainsi que les inflammations cutanées diverses.
 
8. L’huile essentielle d’arnica

L’huile essentielle d’arnica est efficace dans les soins des cordes vocales (enrouements ou extinctions). Elle peut soulager les douleurs causées par la poussée des dents des enfants, tout comme elle calme les crampes et les courbatures.
 

9. L’huile essentielle de laurier

Plante symbolisant la victoire et la réussite, le laurier en huile essentielle permet de renforcer le système nerveux et préserve l’équilibre cérébral.
 

10. L’huile essentielle de mandarine

Il s’agit d’une huile à effets antistress et aussi d’un coupe-faim idéal. Elle est utilisée pure, en comprimé neutre à sucer avant chaque repas.

Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pendant la grossesse

huiles-essentielles-pendant-grossesse

On entend des personnes dire que les huiles essentielles peuvent provoquer des conséquences néfastes lors de la grossesse.
 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les huiles essentielles se définissent comme étant des liquides aromatiques extraits par la distillation de la partie aromatisée d’une plante. On peut extraire les huiles essentielles dans les feuilles, les écorces, les fleurs, les graines, les fruits et les racines. Elle ne contient aucune valeur nutritive et ne contient qu’une concentrée de particule aromatique. Ces particules peuvent causer des réactions spécifiques au corps humain.

La plupart des huiles essentielles sont réputées pour leur capacité à être des antibactériennes, des antioxydants, des antiseptiques, des anti-inflammatoires, des calmants…
 

Quelles sont les conséquences des huiles essentielles sur les femmes enceintes ?

On peut utiliser l’huile essentielle soit par voie olfactive, soit par voie cutanée, c’est-à-dire sous forme de massage thérapeutique. Elles peuvent pénétrer dans le sang et peuvent atteindre le bébé.

Les huiles qualifiées « neurotoxiques » contiennent des molécules de cétones et sont fortement interdites aux femmes enceintes. Ces molécules peuvent causer des spasmes nerveux et respiratoires, cela peut engendrer un avortement ou une fausse couche. D’après l’avis des chercheurs, les femmes enceintes ne peuvent utiliser des huiles essentielles qu’à partir du 4e mois de grossesses. À compter de ce moment, vous pouvez utiliser une petite dose d’huile essentielle en cas de besoin. Il faut également bannir les produits cosmétiques qui sont fabriqués à partir d’huiles essentielles.
 

Quelles sont les consignes à suivre à partir du 4e mois ?

Vous ne devez jamais absorber d’huile essentielle durant votre période de grossesse. À partir du 4e mois, il ne faut pas dépasser les six gouttes en cas d’application cutanée. Il faut éviter les huiles neurotoxiques telles que : les sauges officinales, les eucalyptus mentholés, les menthes ainsi que tout extrait camphré. Vous devez également éviter les huiles essentielles ayant des vertus abortives telles que : les cyprès, les cèdres, les girofles…
Il ne faut jamais appliquer de l’huile essentielle sur la région abdominale et ceux durant la grossesse. Si vous devez utiliser des huiles essentielles, il serait préférable de contacter votre médecin ou votre pharmacien.
 

Les huiles essentielles qui peuvent être utilisées par les femmes enceintes

Durant votre grossesse, vous pouvez utiliser de l’essence de citron pour lutter contre les nausées. De l’huile essentielle de lavande ou bien de camomille pour vous relaxer. Les huiles essentielles à base de gingembre peuvent aussi vous aider à lutter contre la constipation.

Comment créer son parfum à partir d’huiles essentielles ?

création-parfum-avec-huiles-essentielles

Il peut en effet être très intéressant de créer son propre parfum en utilisant des huiles essentielles naturelles. De tels parfums regorgent de nombreuses vertus. En effet, outre qu’ils assurent la relaxation, ils permettent surtout d’affirmer votre personnalité, votre caractère.
 

Le choix d’une huile essentielle

Le choix d’une huile essentielle naturelle est un élément essentiel à prendre en compte quand on veut créer son propre parfum. Sachez qu’une huile essentielle est une substance odorante contenant de l’alcool et de l’huile. Le procédé couramment utilisé pour l’extraction des huiles essentielles d’origine végétale est la distillation à la vapeur d’eau. Pour créer votre parfum, il vous faudra choisir une huile essentielle 100 % naturelle. Préférez les flacons sur lesquels figure le nom scientifique et l’appellation commune de la plante, en français et en latin.

Ensuite, vérifiez qu’il s’agit d’un produit issu de l’agriculture biologique et extrait en utilisant des méthodes respectueuses de l’environnement.

Enfin, s’assurer que les mentions suivantes figurent sur l’emballage : « distillation à la vapeur » ou « extrait à l’alcool ».
 

Le choix des ingrédients

En fonction du résultat escompté, il est recommandé de choisir une base à partir de laquelle on fera le mélange. Le choix d’une huile végétale comme base se justifie par le fait qu’elles sont nourrissantes et hydratantes. Les spécialistes recommandent d’utiliser comme base l’huile de jojoba ou l’huile d’amande douce.

En ce qui concerne l’alcool, il est conseillé d’utiliser un alcool non dénaturé. Vous en trouverez dans certaines pharmacies. L’alcool de millet, l’alcool de pomme de terre ou l’alcool de blé constituent d’excellents choix de ce point de vue. Les derniers ingrédients à associer à votre base sont les hydrolats. Comme hydrolats, vous pouvez associer à votre base, une eau de rose, une eau de néroli, une eau de lavande ou une eau de camomille. Prévoir également des flacons teintés, des verres gradués, des bâtonnets en verre, des étiquettes et des flacons avec vaporisateur pour le mélange.
 

Étape de création proprement dite

  1. Choisir un état psychologique servant de point de départ de la création. Le choix des senteurs devra cependant tenir compte de certaines données comme le temps qu’il fait, l’activité, ou encore l’état d’esprit dans lequel on se trouve.
  2. Sélectionner les huiles essentielles en tenant compte des effets positifs ou réconfortants que ces senteurs évoquent en vous au moment de la création.
  3. Choisir les essences, les mélanger goutte à goutte de la base aux autres essences, puis l’alcool et les hydrolats.
  4. Laisser reposer pendant trois semaines en opérant des ajustements.

Soigner les maladies hivernales avec le ravintsara

soigner-maladies-hivernales-avec-le-ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara est un puissant barrage contre les virus. Elle est indiquée également pour renforcer les défenses immunitaires.
Le ravintsara (Cinnamomum Camphora) est un arbre typique de l’île de Madagascar. C’est une véritable pharmacopée dans la pratique malgache. Elle constitue la base de la trousse de soins de la phytothérapie. Elle a 3 vertus principales.
 

Le ravintsara pour lutter contre les épidémies virales

Cette plante employée en HE est ultra efficace pour prévenir et enrayer les attaques virales notamment de la période hivernale. Elle stoppe les virus de la grippe, la mononucléose, l’herpès, le zona, les hépatites et les entérites.

Elle est antibactérienne et expectorante (éclaircit les voies respiratoires), anticatarrhale (lutte contre les sécrétions du nez, de la gorge). Elle éradique les rhumes, rhinopharyngites, bronchites, sinusites).

Sa posologie pour les virus, problèmes respiratoires et attaques microbiennes de l’hiver :

En interne, prendre 3 gouttes H.E.C.T. avec du niaouli et de l’eucalyptus radiata (décongestionnant). Vous en prendrez 3 fois par jour.

En prévention des virus hivernaux, vous pouvez appliquer 6 gouttes mélangées à une huile végétale directement sur le plexus solaire ou la voûte plantaire.
Pour soigner la grippe, il convient d’étaler 10 gouttes, 3 fois par jour en externe. Cette indication sera suivie pendant 3 jours.

Passez 3 gouttes directement sur un zona.
 

Le ravintsara un puissant stimulant des défenses immunitaires

Cette plante a un fort potentiel pour soutenir et renforcer les défenses immunitaires de l’organisme qui nous protège contre les maladies de toute origine.

Le ravintsara est reconnu pour son efficacité par voie olfactive. Vous en respirerez longuement.
 

Les autres propriétés du ravintsara

L’HE de ravintsara est indiquée pour lutter contre l’asthénie mentale et physique.

Elle est reconnue pour son action sur les problèmes lymphatiques et la rétention hydrolipidique.
La lymphe véhicule les globules blancs dont le rôle est de protéger contre les infections. La cellulite est régulée par le ravintsara.

Elle sera appliquée en dilution avec une huile végétale (macadamia, par exemple). Veillez à respecter la limite de 5 gouttes par jour.
 

Les contre-indications et précautions d’emploi du ravintsara

Cette HE ne convient pas aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes allaitantes et enceintes. Les personnes asthmatiques et épileptiques éviteront son usage.

Quelles huiles essentielles utiliser pour un diffuseur ?

quelles-huiles-essentielles-pour-diffuseur

Le diffuseur est bien évidemment un moyen plus pratique afin de bénéficier des bienfaits des huiles essentielles. Mais quelles huiles exactement sont faites pour être diffusées ? Détente, sensualité, purification ou bonne respiration, diffusez les bonnes huiles pour un maximum de bénéfice.
 

Une atmosphère purifiante

Vu la pollution accrue de l’air de nos jours, il est devenu indispensable de purifier l’air que l’on respire. Grâce à leurs propriétés antibactériennes, ces trois formules d’huiles essentielles assureront l’assainissement et la purification de l’atmosphère régnant dans une pièce :

  • 5 gouttes de pin, 10 gouttes de romarin à cinéole bio, 10 gouttes de citron, 25 gouttes de lavande et 5 gouttes de pin.
  • 10 gouttes chacune : d’orange, de bergamote et de citron.
  • 5 gouttes de pin, 20 gouttes d’orange et 10 gouttes de citron.

 

Une atmosphère sensuelle

Versez avec soin ces huiles dans votre diffuseur :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de bergamote.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de bois de rose.
  • 2 gouttes d’huile essentielle de coriandre.
  • 2 gouttes d’huile essentielle de jasmin.

 

Repos, calme et détente

Vous méritez un moment de détente parfait après une rude journée. Pour ce faire, commencez par allumer votre diffuseur. Versez-y ensuite l’une de ces 4 formules d’huiles essentielles afin de créer une atmosphère calme de détente :

  • 15 gouttes chacune : d’huiles essentielles de bois de rose, d’orange, d’ylang-ylang et de géranium.
  • 20 gouttes chacune : d’huiles essentielles de marjolaine, de petit grain et de lavande.
  • 20 gouttes chacune : d’huiles essentielles de pin, de mandarine et d’orange.
  • 20 gouttes chacune : d’huiles essentielles de pin, de petit grain et de lavande.

 

Une atmosphère dynamisante

Soyez plus prêt que jamais à affronter une longue journée en diffusant l’une de ces 3 compositions à votre réveil :

  • 10 gouttes chacune : de pin, de romarin à verbénone, de coriandre, de genièvre et d’eucalyptus.
  • 10 gouttes chacune : de menthe poivrée, de lavande et de citron.
  • 5 gouttes chacune : de girofle, de menthe poivrée et de sarriette, ainsi que 10 gouttes chacune : d’orange et de bergamote.

 

Une respiration à pleins poumons en hiver

Prenez soin de votre respiration en hiver en diffusant régulièrement l’une de ces trois formules d’huiles essentielles :

  • 10 gouttes de lavande, 5 gouttes de pin, 10 gouttes d’eucalyptus et 5 gouttes de romarin à cinéole bio.
  • 10 gouttes chacune : de lavande et de myrte vert.
  • 5 gouttes de niaouli, 5 gouttes de bois de rose et 10 gouttes de ravintsara.

Top 7 des huiles essentielles pour les vacances

huiles-essentielles-pour-vacances

Entre les piqûres de moustique, de méduses, les coups de soleil et le mal de transport, les vacances d’été sont parfois de vraies aventures… Pour faire face à toutes les situations d’urgence, rien de plus efficace et naturel que les huiles essentielles. De plus en plus reconnues pour leurs bienfaits, les huiles essentielles deviendront vite indispensables dans votre trousse de secours. Avec des centaines de variétés, il peut être dur de s’y retrouver lorsqu’on débute dans l’aromathérapie. C’est pourquoi nous avons sélectionné les 7 huiles essentielles indispensables en vacances !
 

L’huile essentielle de menthe poivrée contre le mal de transport

Les trajets jusqu’à la location de vacances peuvent sembler très longs lorsqu’on a le mal de transport. Pour en finir avec le mal de transport, déposez une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur une cuillère à café de miel ou un sucre. Miracle : vous pouvez à nouveau profiter des paysages ! Vous possédez un allume-cigare ? Vous pouvez aussi diffuser cette huile dans la voiture.
 

L’huile essentielle de lavande aspic contre les coups de soleil

Parce que les premiers jours de vacances riment souvent avec coups de soleil, il est conseillé de partir avec de l’huile essentielle de lavande aspic. Tant que le coup de soleil est encore vif, déposez-y quelques gouttes, renouvelez l’opération plusieurs fois par heure jusqu’à ce que la douleur s’apaise.

Sur une brûlure plus sérieuse, vous pouvez créer une synergie en faisant un mélange de lavande, menthe poivrée et d’aloe vera, vous serez plus rapidement soulagé.
 

L’huile essentielle de Citronnelle de Java pour éloigner les moustiques

Qui sont les troubles-fêtes de nos soirées d’été ? Les moustiques ! Pour les éloigner sans utiliser de produits chimiques, diffusez de l’huile essentielle de citronnelle de java : ce répulsif naturel est l’ennemi juré des moustiques ! Vous pouvez l’utiliser dans un diffuseur ou bien l’appliquer directement sur vous, dilué dans de l’huile végétale.

Vous avez à faire à des moustiques vraiment tenaces ? Associez la citronnelle de java au géranium rosat pour vous en débarrasser définitivement !
 

L’huile essentielle de camomille romaine pour soulager les piqûres d’insectes

Moustiques, guêpes, fourmis et taon sont à la fête durant l’été. S’ils n’ont de cesse de vous piquer, l’huile essentielle de camomille romaine est faite pour vous ! Elle possède des vertus sédatives, apaisantes et anti-inflammatoires et présente l’avantage d’avoir une excellente tolérance cutanée, y compris chez les enfants. Diluez une goutte dans de l’huile végétale de calophylle, bientôt les piqûres ne vous dérangerons plus !
 

L’huile essentielle de petit grain bigarade pour lutter contre la peur de l’avion

Si vous avez la phobie de l’avion, nous avons pour vous la recette magique pour passer un vol en toute sérénité : appliquez quelques gouttes de petit grain bigarade sur votre plexus solaire et/ou dans le creux de vos poignets. Vous pouvez, en plus ou en complément, inhaler directement l’odeur apaisante qui s’échappe du flacon.
 

L’huile essentielle d’Estragon contre les troubles digestifs

En vacances, vous perdez vos habitudes alimentaires et êtes donc plus sujets aux troubles digestifs. Déposez une goutte d’huile essentielle d’estragon sur un sucre et dites adieu aux gaz, ballonnements, flatulences et autres joyeusetés.
 

L’huile essentielle d’hélichryse italienne contre les bobos quotidiens

Vous partez en vacances avec des casses-cous ou des sportifs ? Glissez de l’huile essentielle d’hélichryse italienne dans votre trousse ! Mélangez-en quelques gouttes avec de l’huile végétale d’arnica pour atténuer les coups, les bleus, les entorses et les hématomes.

Soyez belle au naturel avec l’aromathérapie

beauté-naturelle-avec-aromathérapie

Être belle au naturel est ce sur quoi va se baser cet article. Le monde du cosmétique offre aujourd’hui un très large panel sur les soins du visage. Il est normal que vous vous retrouviez égaré parmi un choix extrêmement large. Avec les produits naturels, votre gamme de produits sera élargie, mais pas de telle à ne plus savoir quoi choisir. De plus, l’usage de produits naturels limite les effets secondaires contractés.
 

Usage de produits biologiques, un plus pour vous

Passer aux produits de beauté peut vous laisser perplexe, vu l’alimentation intensive aux produits pharmaceutiques par les publicités. Or, au 21e siècle, nous sommes dans l’ère du nouveau, de la dernière tendance à suivre. Mesdames et mesdemoiselles, le biologique est l’avenir du cosmétique. Plusieurs d’entre vous se lassent des publicités mensongères véhiculées sur vos téléviseurs. Cette lassitude vous oriente vers une nouvelle gamme de produits.
 

Une nouvelle gamme, un produit inédit

Vous aurez la chance de faire usage d’un produit qui n’est pas banal dans le sens où vous pourrez être lanceur d’une nouvelle tendance. Le marché du cosmétique biologique est en pleine expansion, mais peu sont celles qui souhaitent passer le cas. Vous pouvez faire usage de produits naturels sans danger particulier pour votre peau.
 

Usage de produits biologiques pour une peau saine

Les fabricants seuls savent ce que composent ces soins antirides, crèmes de jour ou autres produits de beauté. Une liste d’ingrédients qui ne parlent pas aux utilisateurs en dit long sur les recettes cachées de la formule. Les pharmacies nous ont beaucoup trop habituées à appliquer des produits chimiques sur notre peau. Sans connaissance du danger que nous courrons avec l’usage de tels produits. De plus, l’industrie pharmaceutique ne fournit pas de produits garantis, du moins pour la plupart, qui assureront les résultats. Vous avez toujours ce doute à l’achat, mais sans autre moyen, à l’époque vous les achetiez par résignation.
 

L’aromathérapie, le nouveau visage du cosmétique

L’heure est aujourd’hui à l’aromathérapie. Cette méthode nouvelle qui possède plusieurs magasins dans le domaine justement satisfera vos envies de produits sains pour votre beauté. Un procédé qui ne vous coûte rien d’essayer. Vous pouvez adhérer du premier ou mettre du temps à vous habituer, mais les résultats sont là. De plus, avec l’aromathérapie, vous aurez l’assurance de la provenance des produits que vous appliquerez sur votre visage.

Quelles huiles essentielles utiliser pour les cheveux ?

huiles-essentielles-cheveux

Avoir des cheveux longs, forts et soyeux est un rêve que caresse toutes les femmes. Heureusement, les huiles essentielles sont là pour aider.

Elles concentrent ce que la nature fait de mieux et il suffit de juste quelques gouttes pour en ressentir les effets. Mais avant de sortir votre almanach, il est nécessaire d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement des cheveux.
 

Comprendre les cheveux pour mieux les dompter

Avec une vitesse de croissance variant de 0,8 à 1 cm par mois, on comprend pourquoi il est difficile d’obtenir des cheveux longs et en bonne santé.

Chaque fibre capillaire peut être scindée en deux parties :

  • le bulbe, qui se trouve à la racine, et par lequel le cheveu gagne en longueur.
  • la tige qui correspond à la longueur de votre chevelure.

Alimenté par de nombreux vaisseaux sanguins, le bulbe est responsable de la production de la mélanine qui donne sa coloration aux cheveux et de la kératine qui lui donne force et souplesse. C’est donc dans cette zone qu’il est nécessaire d’agir pour gagner en longueur.
 

Utiliser les huiles essentielles pour avoir des cheveux plus long

Raiponce n’est pas la seule à pouvoir posséder une chevelure de conte de fées. Grâce aux huiles essentielles, ce rêve n’en est plus un.

Pour stimuler la pousse des cheveux, il convient de réaliser des massages du cuir chevelu en utilisant des frictions d’huiles essentielles diluées. Laisser poser 15 minutes avant de procéder à un shampoing doux.

Certaines huiles essentielles ont fait leurs preuves quand à la réalisation de cet objectif. Il s’agit notamment des huiles essentielles de Bay Saint Thomas, de menthe poivrée et de citron.

Attention ! Ne jamais appliquer d’huile essentielle pure sur les cheveux, qu’il s’agisse des racines ou de la longueur.
 

Avoir des cheveux plus forts grâce à l’aromathérapie

L’huile essentielle de romarin à cinéole est réputée pour tonifier la fibre capillaire et la rendre plus résistante. Diluer quelques gouttes dans une huile végétale et appliquer sur les longueurs. Laisser poser sous une serviette pendant 1 heure avant de procéder au shampoing.
 

Les huiles essentielles pour cheveux trop secs ou trop gras

Utilisée sur les longueurs, l’huile essentielle d’Ylang Ylang réhydrate les cheveux secs en profondeur.

A contrario, l’effet astringent des huiles essentielles de bergamote, de citron ou de pamplemousse les rend plus adaptées aux cheveux gras.