Browsing Category

Bien être

10 règles pour bien dormir en couple

Pour un couple, il est important de dormir ensemble dans le même lit. En plus de garantir l’harmonie au sein du foyer, cela permet de renforcer les liens conjugaux. C’est aussi le moment où les deux partenaires partagent des moments plus intimes. Cependant, dormir à deux et se sentir parfaitement à son aise n’est pas toujours évident. Vous pouvez avoir un conjoint qui n’aime pas dormir dans l’obscurité contrairement à vous. De même, votre partenaire peut ronfler la nuit, alors que vous ne pouvez dormir que dans le calme le plus complet. Dans ces cas, il est primordial de trouver des solutions adéquates pour le bonheur de tous. Pour vous aider, voici 10 règles pour bien dormir en couple !

Choisir le meilleur couchage pour bien dormir en couple

Si vous voulez bien dormir en couple, la première règle à respecter est d’avoir une excellente literie. En ce sens, vous pouvez acheter un couchage dont les dimensions vous permettent d’être tous les deux à votre aise. De préférence, optez pour les matelas 200×200 d’épaisseur 25 cm. Cet accessoire de literie vous permet de profiter d’un sommeil réparateur avec votre partenaire.

S’abstenir des écrans avant de dormir

Si avant de dormir, vous passez un moment face aux écrans, vous n’allez pas pouvoir bien vous reposer.

En effet, les écrans empêchent la bonne sécrétion de l’hormone du sommeil appelée la mélatonine. Avant de vous coucher, prenez donc soin d’éteindre vos appareils. De même, évitez de manipuler vos téléphones ou ordinateurs sur le matelas. Si vous avez besoin de régler votre alarme pour vous réveiller tôt, n’utilisez que cette fonction de votre téléphone.

Dialoguer en couple avant de dormir

Dialoguer est aussi l’un des moyens de bien dormir en couple. Avec votre partenaire, vous pouvez discuter de tout et de rien. Les sujets peuvent être personnels comme communs à tous les deux.

Si vous n’avez pas un sujet particulier à aborder, vous pouvez simplement raconter votre journée. Ce serait l’occasion pour vous de plaisanter un peu avant de dormir. Vous pourrez même aborder avec votre chéri(e) un sujet qui vous tient à cœur.

Avoir des rapports sexuels avant de dormir

Faire l’amour avant de dormir reste aussi un moyen efficace pour mieux se reposer en couple. En réalité, après avoir eu votre orgasme, chacun de vous ressentira un profond désir de se reposer.

Vous vous sentirez tous deux fatigués et aurez besoin de dormir. Parfois, les médecins recommandent aux couples de faire l’amour avant de se coucher. Ils estiment, en effet, que cela vous permet de bénéficier d’un sommeil très réparateur.

S’habituer aux horaires de sommeil de son partenaire

Pour mieux dormir avec votre conjoint(e), vous devez pouvoir vous adapter à son rythme de sommeil. Ainsi, cherchez tout d’abord à savoir si vous avez le même horaire de sommeil que lui (elle).

Si oui, ce serait un grand avantage pour tous les deux. Dans le cas contraire, il vous faudra nécessairement vous adapter à ses heures de repos. Bien que cela puisse paraître difficile au début, vous y parviendrez si vous avez de la volonté. Il vous suffira de vous réorganiser.

Adopter la bonne température dans la chambre

Pour profiter d’un sommeil réparateur à deux, une autre règle à respecter est de bien régler la température de votre chambre à coucher. En principe, ce qui est conseillé, c’est de baisser la température à environ 19 °C. En outre, vous pouvez garder vos pieds au chaud afin de favoriser la vasodilatation de petits vaisseaux. Cela vous permettra aussi d’optimiser la circulation sanguine pour vous faire bénéficier d’un sommeil de qualité à deux.

Masquer les yeux avant de dormir

Vous avez l’habitude de dormir dans un endroit où la lumière extérieure a un grand reflet dans la chambre ? Si oui, cette règle vous concerne particulièrement. Aussi, si vous avez un partenaire qui n’aime pas dormir dans l’obscurité, ce n’est pas bien grave. Vous pouvez vous masquer les yeux pour bien dormir.

Au lieu de vous chamailler, cette astuce vous permettra de préserver vos liens conjugaux.

Bien aménager la literie

En choisissant d’aménager votre literie, vous bénéficierez d’un meilleur confort. Aussi, vous gagnerez de l’espace au cas où vous n’en auriez pas assez. Prenons un exemple. Supposons que vos enfants dorment dans la même pièce que vous. Dans ce cas, vous pouvez simplement installer un ciel de lit qui servira à camoufler la lumière qui vient de l’extérieur.

Aussi, n’oubliez pas de vous procurer sur le marché des accessoires doux et moelleux (taies, oreillers et draps). Cela vous fera aussi profiter d’un bon moment de détente en couple.

Mettre des bouchons d’oreilles

Les bouchons d’oreilles sont encore connus sous le nom de boules Quies. Ces dispositifs sont utiles pour les personnes dont les partenaires ronflent la nuit. D’ailleurs, vous le savez certainement : pour un sommeil de qualité, il est essentiel d’avoir un certain calme autour de soi.

Au début, vous ne vous sentirez peut-être pas à l’aise en les mettant. Toutefois, avec le temps, vous vous y habituerez très vite. Si vous voulez aider votre partenaire à ne plus ronfler, vous pouvez consulter un médecin. Celui-ci vous indiquera les gestes adéquats qu’il (elle) peut suivre pour remédier à cela.

Adopter les bonnes positions

Si vous voulez bien dormir en couple, vous devez aussi trouver la bonne position de sommeil. Pour ce faire, couchez-vous simplement dans la position qui vous arrange le mieux. Si vous êtes une femme, vous pouvez mettre votre tête sur la poitrine de votre partenaire. En revanche, si vous êtes un homme, entourez votre dulcinée de vos bras.

Voilà, vous connaissez désormais les règles à suivre pour bien dormir en couple. À vous de jouer !

3 raisons pour acheter des produits dans une boutique encens

3 raisons pour acheter des produits dans une boutique encens

En rayon des boutiques encens, vous avez plusieurs choix de parfum pour personnaliser l’ambiance de votre maison. Outre de vous assurer un peu plus de confort, ces produits peuvent avoir quelques vertus insoupçonnées. Voici notamment 3 avantages d’utiliser de l’encens tibétain chez vous. 

De l’encens pour traiter le stress

La boutique encens vous propose plusieurs parfums différents aux propriétés apaisantes. Faisant complètement partie de la tradition tibétaine, les encens sont censés apporter calme et tranquillité. Les parfums et les ingrédients à utiliser vous aident à minimiser la pression. 

Les encens permettent de purifier l’énergie de la pièce. Il vous suffit de leur trouver le meilleur emplacement pour que le parfum imprègne facilement et rapidement tout l’espace. Il vous reste à allumer le bâton pour le diffuser pendant plusieurs heures dans votre pièce à vivre. 

C’est idéal notamment pour parfaire l’aménagement d’une pièce de méditation. L’encens incite au calme et à la tranquillité. Ce qui est idéal pour faire un travail sur soi. D’ailleurs, il est souvent utilisé dans les salons de massages et les centres de bien-être. Pour quelques euros, vous pouvez désormais inviter ce genre d’ambiance chez vous. 

De l’encens pour se sentir mieux dans sa peau

La boutique encens peut vous aider à vous sentir mieux dans votre peau. Les produits qu’il propose vous aident en effet à soigner la dépression, les peurs et les idées noires. Les arômes vous permettent de vous évader simplement. Ce qui vous apporte un peu de baume au cœur. 

Les bâtons d’encens tibétain ont une propriété énergisante en plus de vous apporter de la sérénité. Ils vous permettent de trouver le courage de continuer. En outre, c’est un neurotonique. C’est-à-dire qu’il réveille votre cerveau sans utiliser des produits excitants. De quoi vous aider à lutter contre l’épuisement nerveux. 

Dans un carton, vous pouvez avoir jusqu’à 27 bâtons d’encens. Chacun vous assure 50 minutes de diffusion en moyenne. Vous les allumez quand vous en éprouvez l’envie ou le besoin. Il n’y a pas de risque d’accoutumance. Vous ne craignez pas des problèmes de santé malgré une exposition de longue durée. 

De l’encens pour une plus grande convivialité

La boutique encens peut aussi vous proposer des accessoires de décoration à part entière. En effet, les encens permettent d’optimiser la convivialité de votre pièce. Il s’invite aussi bien dans la pièce à vivre que dans les chambres à coucher. Les bâtonnets d’encens n’occupent que peu de place sur une table ou sur une étagère. 

C’est une bonne alternative pour nettoyer votre chakra et pour purifier le corps. Selon la tradition tibétaine, cela s’applique aussi bien au mental qu’au physique. Non seulement l’encens peut vous aider à vous sentir plus à l’aise à la maison, mais aussi à l’aise avec vous-même. 

L’encens est une excellente alternative aux pots-pourris. Il est d’ailleurs plus efficace afin de cacher les mauvaises odeurs. L’encens assure une meilleure ambiance dans votre maison. Vous avez plusieurs senteurs au choix. De quoi vous aider à personnaliser votre intérieur. 

Nos conseils pour lutter contre l’insomnie

Nos conseils pour lutter contre l'insomnie

L’insomnie se traduit par le manque de sommeil. La mauvaise qualité du sommeil peut influer sur vos activités physiques et psychiques. L’insomnie est généralement causée par le stress, la dépression et l’anxiété. Nous allons justement voir les conseils et les astuces pour lutter contre la mauvaise qualité de sommeil. 

Les causes et les conséquences de l’insomnie

L’insomnie se manifeste souvent par des difficultés d’endormissement, de réveils nocturnes fréquents, de réveil trop précoce le matin, etc. Ce trouble de sommeil affecte votre capacité intellectuelle, notamment dans la journée qui suit. Vous avez l’impression d’être toujours fatigué et somnolent toute la journée. Certaines personnes se montrent plus nerveuses et manquent de concentration, de mémorisation, etc. 

L’insomnie peut survenir de manière occasionnelle ou ponctuelle en fonction des facteurs. Il peut s’agir d’un événement perturbant comme la contrariété, le deuil, la maladie physique, etc. Lorsque les troubles se produisent plus de trois fois par semaine, on parle d’insomnie chronique. Il peut affecter aussi bien les adultes que les enfants. Pourtant, la qualité du sommeil est primordiale pour le développement cérébral de l’enfant. Il contribue à réguler la production des hormones de croissance chez l’enfant. Le manque de sommeil chez l’enfant est l’une des causes principales de l’obésité. En effet, les sujets qui ne dorment pas correctement ont tendance à avoir faim et grignotent à longueur de journée.

Comment lutter contre l’insomnie ? 

Il semble que le trouble de sommeil concerne 1 sur 6 personnes dans le monde entier. De ce fait, il est primordial d’adopter les solutions adaptées pour éviter que la situation ne s’aggrave. 

Choisir une bonne literie

Avant toute chose, pour garantir un sommeil de qualité, il est bon de veiller à la qualité de sa literie. Par exemple, choisir un matelas à mémoire de forme Emma, des oreillers à mémoire de forme, une couette chaude et moelleuse favoriseront un sommeil rapide et réparateur. 

Le matelas est un élément très important pour bien dormir. Il faut le choisir en fonction de votre morphologie mais aussi de vos besoins personnels. Si vous dormez à deux, prenez un matelas qui offre une bonne indépendance de couchage. Si vous avez une corpulence assez forte, préférez un matelas ferme plutôt que mou. Quoi qu’il en soit, si vous avez un matelas de qualité et adapté, vous aurez plus de chance de mieux dormir et de réduire les insomnies.

Adopter une bonne alimentation

Pour avoir une bonne qualité de sommeil, il est recommandé d’adopter une bonne hygiène alimentaire. Pour ce faire, il est conseillé de réduire les aliments riches en graisses. Ces derniers peuvent ralentir la digestion. Ce qui peut entraver le cycle normal du sommeil. Il vaut mieux opter pour les aliments riches en trytophanes à savoir les légumes secs, les légumineuses, le riz complet, le soja, les produits laitiers, les œufs, les bananes, l’avocat, etc. En effet, la concentration élevée en trytophane dans les aliments stimule la sécrétion de la sérotonine qui est favorable pour la mélatonine ou hormone du sommeil. 

Faire régulièrement du sport tout en respectant l’horloge biologique 

Il a été prouvé que la pratique de l’exercice est très bénéfique pour la santé en général. De plus, il permet d’améliorer la qualité du sommeil. Toutefois, il faut le faire au moins 2 heures avant d’aller se coucher. Comme l’activité augmente la température de notre corps, il peut devenir un facteur qui retarde le sommeil. Dans la mesure du possible, pratiquez le sport dans la journée, le matin de préférence. D’autant plus que l’activité sportive a des propriétés antidépresseur, anxiolytique et analgésique. 

Maintenir les heures de sommeil

Le cycle du sommeil peut varier d’un sujet à un autre. Certaines personnes peuvent dormir pendant 10 heures sans interruption. D’autres n’ont besoin que de 6 heures de sommeil pour récupérer. Un sommeil trop long ou trop court n’est pas favorable pour la santé. Le mieux est de trouver votre propre rythme pour le respecter autant que possible. Pour ce faire, tâchez d’être attentif aux signes précurseurs à savoir les bâillements, les yeux qui grattent, la nuque tendue, etc. Pour mieux respecter les heures de sommeil, il est préférable de dîner au moins 1 h 30 mn avant de dormir. De cette manière, la digestion contribue à faire grimper la température corporelle pour stimuler l’endormissement. Au moment de dormir, éviter les écrans (télévision, téléphone, tablette, ordinateur, …). 

Terpènes et flavonoïdes: pourquoi le cannabis a une odeur et un goût si particuliers

Terpènes et flavonoïdes pourquoi le cannabis a une odeur et un goût si particuliers

Les plantes de cannabis produisent des centaines de composés chimiques différents, comme les cannabinoïdes et les terpènes. Les cannabinoïdes et les terpènes sont tous deux responsables du type d’ivresse ressentis après consommation du cannabis, mais des recherches récentes ont découvert un nouveau type de composé chimique dont on pense qu’il influence également le type d’ivresse. Les flavonoïdes sont des composés chimiques qui sont responsables du goût d’une plante de cannabis et qui jouent en même temps un rôle important dans la couleur distinctive des plantes. Voici les détails à ce sujet. 

À savoir sur les terpènes

Selon la définition actuelle, les terpènes sont des composants secondaires naturels, principalement présents dans les plantes, très rarement d’origine animale. Comme il s’agit principalement de cannabis, mieux vaut se concentrer uniquement sur les plantes. Il est le composant secondaire, c’est-à-dire que la substance n’est pas vitale pour la plante. Et pourtant, en temps normal, ce sont uniquement les composants secondaires qui déterminent l’apparence, l’odeur et le goût de la plante. Toutefois, ce n’est pas leur tâche principale, mais plutôt un effet secondaire. Leur véritable savoir-faire consiste à repousser les herbivores, à protéger des rayons UV, à assurer la pérennité de l’espèce en attirant les pollinisateurs et bien d’autres encore. Les odeurs et certains goûts peuvent par exemple dissuader les insectes de venir ou de s’en aller. Certains ont même un effet toxique sur les insectes. En réalité, les terpènes se trouvent dans les huiles essentielles des plantes. Et le parfum de ces huiles provient presque exclusivement des terpènes. La classification des terpènes est encore plus détaillée qui méritent une analyse plus approfondie, mais nous allons ici essayer de savoir les bases. 

À savoir sur les Terpénoïdes

Les terpénoïdes se distinguent des terpènes sur le plan chimique. Alors que les terpènes sont des hydrocarbures purs, les terpénoïdes sont des hydrocarbures qui contiennent des groupes fonctionnels. Cela fait des terpénoïdes des substances beaucoup plus complexes, qui ont un comportement chimique très différent de celui des terpènes. En raison de leur classification chimique, les vitamines font également partie des terpénoïdes. Certaines d’entre elles sont même vitales pour l’homme. En outre, les terpénoïdes sont, avant les terpènes, des substances importantes pour caractériser les plantes. Ainsi, toutes les plantes peuvent être attribuées à la bonne famille et au bon ordre. Le troisième groupe important de substances est celui des flavonoïdes. Ici aussi, nous faisons une brève excursion.

À savoir sur les Flavonoïdes

Flavonoïdes, flaveur, goût ? Pas tout à fait – une grande partie du goût provient déjà des terpènes selon la guide sur les flavonoides et terpenes. En effet, au niveau chimique, les flavonoïdes sont entre autres composés de substances aromatiques. Les substances aromatiques, ou plus précisément les aromatiques, se caractérisent souvent par un parfum particulier. Ainsi, les flavonoïdes dégagent également un parfum ou un goût dans une certaine mesure. Mais ils ont encore une autre propriété. La plupart des flavonoïdes sont des colorants floraux. Ils déterminent en grande partie l’aspect coloré de toutes les plantes. Pour les flavonoïdes également, le nombre de substances connues dépasse les 8000, c’est pourquoi de nombreuses recherches sont encore nécessaires pour tout découvrir sur eux et leurs effets. Tout comme certains terpènes, les flavonoïdes présents dans les plantes servent à attirer les pollinisateurs, à repousser les prédateurs et à protéger des rayons nocifs.

Quelle est la fonction des flavonoïdes, des terpènes et des terpénoïdes ?

Ainsi donc, les flavonoïdes, les terpènes et les terpénoïdes sont produits par les plantes de cannabis en tant que métabolites secondaires. Bien qu’elles ne soient pas essentielles à la croissance, au développement ou à la reproduction, ces classes de substances chimiques jouent un rôle important dans la défense et même la communication.

Avec des ressources limitées à leur disposition, les plantes ont besoin d’une bonne raison pour passer autant de temps à produire ces produits chimiques. Pour faire simple, ces molécules les aident à survivre. Comme nous le découvrirons plus loin, ces trois catégories de substances phytochimiques jouent toutes un rôle important, qu’il s’agisse de dissuader les parasites ou de protéger les plantes contre les rayons UV intenses.

Bien que le cannabis ait évolué pour synthétiser ces molécules en réponse à une demande imposée, les humains ont commencé à les utiliser à d’autres fins. Certaines d’entre elles sentent tout simplement bon, tandis que d’autres exercent des propriétés pharmacologiques intéressantes. Nous, les humains, considérons le cannabis comme une source précieuse de molécules bénéfiques, et nous avons développé un véritable penchant pour l’herbe. En explorant plus avant ces composés phytochimiques, nous verrons exactement comment ils nous affectent.

Il est bon de savoir que les flavonoïdes, les terpènes et les terpénoïdes constituent la majeure partie des métabolites secondaires produits par le cannabis. Cependant, bien qu’ils soient regroupés sous la même appellation phytochimique, chacun joue un rôle unique, tant dans la nature que dans le corps humain.

Est-ce que l’eau peut être source de maladie ?

L’eau peut être source de vie comme source de maladies. Et cela dépend principalement de sa qualité. Si elle est bonne, elle est parfaite pour votre santé. Par contre, si elle n’est pas potable elle peut provoquer plusieurs maladies, et même la mort. Les maladies liées à l’eau proviennent principalement de 3 sources, dont l’eau de boisson, les eaux stagnantes et l’eau de baignade. Découvrez à travers ces quelques lignes quelles peuvent être les maladies liées à l’eau, ou plus précisément à la pollution de l’eau. 

Les maladies hydriques

On appelle « maladies hydriques » les maladies liées à l’eau de boisson, c’est-à-dire à l’eau que nous consommons. Elles résultent la plupart du temps d’un contact direct avec l’eau ou la nourriture qui a été contaminée par une eau non saine. Cela peut s’agir du choléra, de la diarrhée, de l’hépatite A et E, du polio, de la méningite, et de bien d’autres maladies graves.

À cause de la pollution de l’eau de boisson, on énumère plusieurs centaines de maladies hydriques causant près de 5 millions de morts chaque année. Et l’OMS, de son côté, comptabilise jusqu’à 4 milliards d’infections gastro-intestinales à cause des bactéries, virus ou parasites qui prennent dans notre eau de consommation, provoquant 1,8 million de décès en une seule année. 

La plupart des maladies hydriques affectent les pays pauvres qui n’ont pas accès à l’eau potable. Et les enfants de moins de 5 ans en sont les plus touchés. Alors que de simples mesures d’hygiène permettraient de combattre ces maladies. Parmi ces mesures, citons les différentes solutions naturelles pour purifier l’eau : faire bouillir l’eau, utiliser des graines de Moringa ou encore des perles céramiques.

Et si vous voulez une solution plus rapide, plus efficace et plus simple, n’utilisez non une carafe filtrante ni un adoucisseur d’eau, mais plutôt un purificateur d’eau. Il y a des modèles sophistiqués, mais moins chers comme les purificateurs d’eau LaVie. Ceux-ci sont dotés d’un système de technologie de filtration écologique se basant sur la lumière anti-UV détectent et éliminent tous les corps étrangers contenus dans l’eau et qui sont jugés nocifs pour la santé. Et cela, en seulement 15 minutes.

Les purificateurs d’eau nouvelle génération LaVie vous font avantager d’une solution moderne et très avantageuse pour vous procurer une eau de boisson plus saine et plus pure. Et leur plus grand atout est qu’ils n’exigent ni entretien ni consommables. De plus, ils gardent intacts les minéraux dont votre organisme a besoin dans l’eau.

Les maladies liées aux eaux stagnantes

Les maladies liées aux eaux stagnantes sont surtout celles véhiculées par les mouches et les moustiques. Se reproduisant dans des milieux sales comme les eaux stagnantes, ces insectes peuvent être dangereux, car deviennent des porteurs de maladies au contact de ces eaux. Parmi les maladies véhiculées par ces derniers, il y a la fièvre, la dengue, la fièvre jaune, la maladie du sommeil, et le paludisme.

Et nous savons tous que la plupart de ces maladies sont mortelles, surtout le paludisme qui affecte près de 2 milliards de personnes dans 100 pays du monde dont 300 à 500 sont aigus. Selon l’OMS, on recense actuellement un million de morts du paludisme par an et dont 90 % sont issus d’Afrique subsaharienne.

L’unique solution pour prévenir les maladies liées aux eaux stagnantes est de dormir sous une moustiquaire. Sinon, vous devez vous faire vacciner auprès de votre médecin pour ne pas contracter ces maladies.

Les maladies liées aux eaux de baignade

Pour ce qui est des maladies liées aux eaux de baignade, ce sont des maladies causées surtout à cause des vers qui y sont présents. Ces derniers, qui sont presque invisibles à l’œil nu, sont ingérés par notre corps lorsque nous nous baignons dans des eaux sales. Et une fois à l’intérieur de nous, ces vers infectent notre organisme et diminuent nos performances physiques. Parmi les maladies liées aux eaux de baignade les plus connues, on distingue la schistosomiase qui se retrouve en deuxième position des maladies graves liées à l’eau après le paludisme.

Les maladies liées aux eaux de baignade ne sont pas forcément mortelles. Par contre, elles sont graves et méritent une attention particulière. Pour s’en prévenir, il faut éviter la construction de barrages et de canaux qui tendent à favoriser la prolifération de ces vers dans les eaux de baignade.

Pour conclure, si on analyse toutes ces maladies, alors oui, l’eau est vraiment une source de maladies si elle n’est pas de bonne qualité. Autant y faire beaucoup attention.

Chute de cheveux et stress : Le lien entre les deux et les moyens de les traiter

chute-de-cheveux

Contrairement à la visite chez le dermatologue pour traiter une crise d’acné hormonale ou subir une séance d’hyperpigmentation au laser, la perte de cheveux est un sujet dont la plupart des gens sont un peu plus réticents à parler. Les femmes, en particulier, peuvent se sentir gênées ou avoir honte d’admettre qu’elles souffrent d’un éclaircissement supérieur à la moyenne, alors qu’en réalité, 50 % des femmes finiront par subir une perte de cheveux excessive. Le stress n’est que l’un des nombreux facteurs qui peuvent vous faire perdre plus de 100 cheveux par jour (contre 50 à 100 normalement), mais si l’on considère que nous sommes confrontés à une pandémie mondiale, en plus de la lutte contre la brutalité policière systémique, on peut dire que le moment est propice à une petite calvitie.

Accepter que la perte de cheveux puisse se produire dès maintenant n’est que la première étape. La deuxième étape consiste à réaliser que l’on peut y remédier, même si l’on ne peut pas réparer les plaques du jour au lendemain. Nous avons rédigé cet article pour vous en dire plus sur la relation entre le stress et l’amincissement des cheveux, ainsi que sur les produits et traitements qui peuvent aider à inverser les dommages.

Cycle de croissance normal

Vos cheveux ne sont jamais simplement stagnants – les follicules, ou racines de vos cheveux, sont dans un cycle constant de croissance, de chute et de repos. Il faut dire que la phase anagène ou de croissance est déterminée génétiquement et qu’elle peut durer de trois à cinq ans (parfois plus). La phase catagène, ou phase de transition, survient après la phase anagène et signale la fin de la croissance active des cheveux pendant environ deux à trois semaines. Enfin, il y a la phase télogène ou de repos, qui dure environ trois mois, pendant laquelle le cheveu reste dans le follicule jusqu’à ce qu’il soit expulsé par une nouvelle pousse. Cette phase peut être aggravée par un stress important, qui fait passer le cheveu en phase de repos, où il est plus facilement éliminé.

Stress, cheveux et hormones

Bien que la perte de cheveux soit un problème constant pour lequel les gens cherchent un traitement, on le voit chez davantage de patients pendant cette période de stress et d’anxiété extrêmes, même ceux qui n’ont jamais eu à lutter contre l’éclaircissement des cheveux auparavant. Lorsque vous vous sentez stressé, votre corps connaît une augmentation de son taux de cortisol. Cela s’explique par le fait que le cortisol est pompé par vos glandes surrénales, qui se trouvent au-dessus de vos reins. Une fois dans votre système, le cortisol interagit avec vos hormones et peut faire passer vos cheveux en phase de repos.  Cette phase de repos est le moment où vos cheveux sont le plus susceptibles de tomber. Outre l’augmentation de la chute des cheveux, elle note que le stress peut également provoquer des démangeaisons du cuir chevelu, ce qui peut vous amener à vous gratter et à faire tomber vos cheveux.

Le véritable coupable de la chute des cheveux due au stress est l’inflammation et ses effets néfastes sur les cellules de notre corps, à savoir les follicules pileux. De nouvelles études ont déplacé l’attention sur la perte de cheveux de la gestion des hormones de stress, comme le cortisol, vers la prévention du stress lui-même. C’est pourquoi nous constatons que de plus en plus d’adaptogènes (anti-stress naturels) sont incorporés dans les compléments capillaires, les produits capillaires et les produits de bien-être. » En d’autres termes, l’intégration d’une pratique de bien-être à domicile, comme la méditation ou l’acupression, pourrait être une sage décision en ce moment.

La greffe de cheveux pour la combattre

La perte de cheveux liée au stress n’est pas inéluctable. En effet, vous avez la possibilité d’y mettre fin en ayant recours à une greffe de cheveux. Beaucoup de personnes choisissent la destination Turque pour cette opération. Et on peut dire qu’elles n’ont pas tort. La greffe de cheveux en Turquie est en plein boom et le coût y est plus abordable. En outre, la transplantation de cheveux en Turquie offre un résultat plus naturel pour le bonheur des patients.

Qu’est-ce que le CBD ?

cbd

Si quelqu’un vous demandait ce qu’est le CBD, que répondriez-vous ? Quelque chose qui pourrait aider votre humeur ou vous permettre de mieux dormir ? Quelque chose qui peut aider votre style de vie mais dont vous ne savez pas exactement comment ? Il y a de fortes chances que vous ne répondiez pas « Le CBD est l’un des nombreux composés appelés cannabinoïdes que l’on trouve dans la plante Cannabis Sativa L. ». Qui pourrait vous en vouloir ? Nous avons tous entendu parler du CBD, mais cela ne nous aide pas nécessairement à définir ce qu’il est réellement et ce qu’il peut faire.

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est un composé dérivé de la plante de chanvre. Il ne faut pas le confondre avec la marijuana que certains fument. Les cannabinoïdes comme le THC et le CBD interagissent avec le corps humain par le biais du système endocannabinoïde, ou SCE en abrégé. Le SCE est responsable de la régulation des fonctions corporelles telles que le sommeil, le système immunitaire et l’humeur.  Cependant, alors que le THC produit un « high » caractéristique, le CBD n’est absolument pas euphorisant. Cela en fait une option très attrayante et très légale pour de nombreuses personnes qui cherchent à l’intégrer dans leur mode de vie pour équilibrer leur santé et leur bien-être.

Pourquoi vous devriez commencer à prendre du CBD ?

Les scientifiques commencent tout juste à découvrir les bienfaits de l’huile de CBD et ce n’est qu’au cours des 30 dernières années que l’importance générale du SCE pour la santé a été révélée. Ce que nous savons, c’est que notre corps fabrique des endo-cannabinoïdes uniques à partir des graisses présentes dans les membranes cellulaires. Ces cannabinoïdes interagissent avec des récepteurs situés dans tout le corps et contribuent à réguler un large éventail de fonctions. Comme toute chose, les mauvais choix de style de vie, le régime alimentaire, le vieillissement, le stress et les blessures peuvent tous avoir un impact et entraver la capacité du corps à réguler les niveaux d’endocannabinoïdes. Il s’agit d’un complément naturel à base de plantes qui peut aider à « compléter » les niveaux d’endocannabinoïdes et à équilibrer votre SCE.

Quel produit dois-je utiliser ?

Maintenant que vous savez un peu ce qu’est le CBD et quels sont ses avantages potentiels, vous vous demandez peut-être comment le prendre.

Il y a une gamme de produits qui rendent la prise de CBD facile :

Huiles de CBD

Capsules de CBD

Produits topiques

Infusions de CBD

Comment le corps absorbe-t-il le CBD ?

La membrane située sous la langue est un peu comme une passerelle vers la circulation sanguine pour les huiles. Lorsque vous mettez quelques gouttes d’huile de CBD dans votre bouche, elle se dirige directement vers votre système sanguin sans avoir à passer d’abord par le système digestif ou le foie. Cela signifie que les composés du CBD ne sont pas dégradés par les enzymes comme ils le seraient s’ils étaient ingérés.

Cette absorption rapide signifie que les huiles font effet presque immédiatement après leur administration. Cependant, ce taux d’absorption rapide signifie que les effets de l’entrée plus rapide dans le corps ne durent pas aussi longtemps. Ainsi, différentes concentrations d’huile de CBD (par exemple 500 mg, 1000 mg ou 2000 mg) peuvent avoir des effets variables.

Contrairement à l’huile de CBD, les capsules sont avalées et, en tant que telles, elles sont absorbées différemment par l’organisme. Alors que les sprays ou les gouttes d’huile contournent le système digestif, les capsules s’y heurtent de plein fouet. Les composés de CBD pénètrent d’abord dans l’estomac, puis se dirigent vers le foie où ils sont métabolisés. Ce processus réduit la concentration des composés de CBD mais il reste suffisamment de CBD à une concentration efficace qui passe ensuite dans la circulation sanguine. Le taux d’absorption des capsules peut être augmenté en les prenant en même temps que des aliments gras naturels tels que les produits laitiers, l’avocat, les noix et les graines.

Les Français se tournent vers les vertus du CBD

les vertus de l'huile de CBD

Le cannabis est une plante très célèbre pour ses vertus, mais aussi pour ses effets psychotropes. Pourtant, aux yeux de la loi française, ce sont deux éléments très distincts. Depuis le temps, il a toujours été considéré comme de la drogue. Mais ce que vous devez retenir c’est que le cannabis a plusieurs facettes à cause de ses éléments constitutifs. Vous pouvez attribuer cette mauvaise réputation au THC, la partie stupéfiante de cette plante. Cependant, il y a aussi le CBD. La partie qui possède des caractéristiques bénéfiques pour le bien-être.

Comment se passe l’exploitation du CBD en France ?

Bien que des opinions s’affichent partout sur le web concernant le cannabis, les chercheurs ont effectué des études afin de connaitre tout ce qu’ils peuvent obtenir de cette plante. Il y a une grande similarité entre les fleurs de CBD et les fleurs de cannabis. Ne s’agit-il pas de la même fleur ? Apparemment non, car chez une boutique de produit à base de CBD, les consommateurs n’ont pu ressentir que de l’apaisement tandis que ceux qui ont prix des fleurs de cannabis se sont fait envoyer en prison. Toute cette confusion ne peut être prouvée que dans un labo et si vous voulez avoir des informations à propos d’un laboratoire de CBD, vous n’avez qu’à vous rendre sur le lien.

La similarité des fleurs de CBD et des fleurs de cannabis est un vrai débat en France. Ce n’est que récemment que le gouvernement a autorisé l’exploitation du cannabidiol. Au moins, cela donne à ravir les honnêtes gens qui comptent sur le CBD pour trouver une nuance de sérénité avec toutes ces instabilités sur la vie quotidienne. Cependant, les consommateurs attendent encore que cette loi soit enfin officialisée.

Pourquoi tout le monde cherche-t-il à se procurer du CBD ?

Vous aussi, vous allez faire partie des consommateurs premiers de ce produit une fois que vous aurez senti ses effets sur votre corps et votre esprit. À entendre, vous allez penser que le CBD est un produit hallucinogène. Détrompez-vous, car si beaucoup de pays partout en Europe autorisent la mise en vente de cette substance sur le marché c’est qu’il est vraiment ce qu’il prétend être. En effet, le CBD est un produit de premier ordre pour traiter divers maux. Vous devez savoir qu’il ne s’agit pas d’un médicament. Les médicaments servent à traiter les personnes malades. C’est plutôt un élément qui peut servir à améliorer le bien-être au niveau psychologique que physique d’un individu.

Le CBD possède des propriétés utiles à notre organisme. Vous pouvez le classer parmi les produits que vous considérez comme des produits de bien-être (crème de massage, huile de cuisson, de la tisane, etc.). En effet, si vous êtes tourmenté par vos problèmes quotidiens et que vous n’arrivez pas à dormir la nuit ; le stress, l’anxiété, les angoisses en tout genre, les produits à base de CBD peuvent vous aider à retrouver une paix intérieure. Mais il n’y a pas que cela, c’est aussi un antidouleur très efficace. Souvent, le CBD est prescrit aux personnes victimes d’accident ou d’une maladie infectieuse grave.

Le CBD, ne serait-ce pas une drogue ?

La plupart des non-avertis pensent qu’un produit qui peut vous rendre totalement apaiser est probablement une drogue. Chez les consommateurs de drogue, leurs esprits deviennent confus et parfois, agressifs. C’est tout le contraire du CBD. En fait, notre humeur, notre calme, notre sérénité est régulé par la sécrétion d’une hormone appelée sérotonine ou hormone du bonheur. Le fait de consommer du CBD favorise la sécrétion de cette hormone ce qui donne le sourire et la bonne humeur. Les facteurs externes affectent notre état psychologique et réduisent la quantité de sérotonine (la pression au travail, le covid-19, etc.). C’est une des raisons qui font que le CBD est un produit de bien-être non une drogue.

10 conseils pour vaincre ses problèmes d’insomnie

femme-insomnie

Les effets néfastes de l’insomnie ne s’arrêtent pas à la fatigue et à la somnolence diurne. La carence de sommeil nuit à votre santé, et entraîne la diminution de votre capacité physique et intellectuelle. Toutefois, les conseils suivants peuvent vous aider à mieux dormir et à éviter les troubles de sommeil. 

Dormir sur une literie de qualité  

Dormir sur un lit propre et confortable favorise le sommeil et préserve sa qualité. L’ensemble matelas-sommier ne doit pas provoquer des gênes physiques (douleurs, démangeaisons, transpirations excessives…). Il ne doit pas non plus être la source de situation qui perturbe votre sommeil (bruit, mouvement du partenaire, etc.). Si vous devez dormir sur un canapé lit, choisissez un modèle qui vous procure le confort d’un vrai lit. Dimension du couchage, qualité du matelas, praticité du lit et confort de la literie sont les critères à prendre en compte.

Créer une atmosphère propice au sommeil dans la chambre 

La chambre doit être calme et plongée dans le noir au moment de votre endormissement jusqu’à votre réveil normal. Aussi, isolez la pièce des bruits extérieurs. Utilisez du double vitrage lorsque vous habitez au bord de rue, près d’un aéroport ou d’un chemin de fer. Débarrassez-vous de tout bruit parasite (bruit du lave-linge, tic-tac de montre, etc.). Éteignez la lumière au moment où vous vous apprêtez à dormir. Pensez également à maintenir une température favorable (environ 19 °C). Pendant la journée, aérez la pièce et laissez-y entrer la lumière naturelle. Faites-y régner l’ordre et la propreté. 

Enlever de la chambre tout objet qui peut vous maintenir éveillé  

Les films à suspens, les romans, les jeux vidéo, les réseaux sociaux, le travail… Tout cela constitue des activités à éviter avant l’heure du coucher, car elles vous maintiennent éveillé. Lorsque vous êtes concentré dans ce que vous faites, votre corps envoie un message d’éveil à votre cerveau. De plus, la lumière émanant des écrans (télévisions, ordinateur, smartphone…) perturbe fortement l’endormissement. 

S’offrir de petits plaisirs avant de dormir 

Si l’insomnie vous guette, les spécialistes vous conseillent de vous adonner à des activités de pur plaisir avant de dormir. Il recommande avant tout de faire l’amour. La relation intime procure une bonne fatigue à votre corps, et favorise la sécrétion de l’hormone de bonheur. À défaut de partenaire, faites-vous plaisir en vous faisant des massages. Vous pouvez apprendre les techniques d’automassage pour vous endormir rapidement. 

S’aérer et s’exposer au soleil pendant la journée 

Favorisez les petites balades matinales dans un lieu propre et sain pendant la journée. Prenez également le temps de sortir et de s’exposer à la lumière naturelle. Vous pouvez par exemple sortir en terrasse ou regarder par la fenêtre ouverte de votre bureau pendant l’heure de pause. 

Faire des activités physiques légères 

Si possible, faites une activité physique légère avant de prendre la douche et d’aller au bureau. Vous avez par exemple le jogging, le fitness ou le yoga. Ces types de sport entretiennent votre santé et votre forme physique. Mais en plus, il vous aide à retrouver facilement le sommeil la nuit venue. Toutefois, évitez de faire du sport le soir. 

Ne pas prendre des excitants l’après-midi

Arrêtez de boire des boissons contenant de théine, de caféine et de tout autre excitant après le repas de midi. Les compléments alimentaires contenant de substances excitantes sont également à bannir le soir. Sont donc à éviter le café, les boissons énergisantes, les boissons à base de feuille de cola, la vitamine C en cachet. À la place, vous pouvez boire certaines tisanes qui aident à dormir. C’est le cas du tilleul, de la camomille, de la sauge ou encore du vétiver. 

Éviter les siestes longues  

Rien de tel que de rester au chaud sur un canapé lit pendant une froide après-midi d’hiver. Toutefois, évitez de dormir au cours de la journée si vous souffrez d’insomnie. Détendez-vous tout simplement si vous êtes fatigué ou si vous sommeillez. Vous pouvez aussi vous lever pour faire quelque chose qui vous tient éveillé. Mais si vous n’arrivez plus à repousser le sommeil, dormez pendant 30 minutes maximum. La sieste tardive (au-delà de 14 h) est également à éviter afin de préserver votre rythme éveil/sommeil. 

Arrêter l’alcool avant de dormir 

Nombreux sont ceux qui croient que l’alcool aide à dormir. Effectivement, c’est un dépresseur de système nerveux central pouvant enclencher l’endormissement. Mais ce qui est dangereux, c’est qu’il provoque des éveils nocturnes et perturbe la qualité du sommeil. Pire encore, les maux de tête et la bouffée de chaleur provoqués par l’alcool perturbent le sommeil et diminuent sa qualité. Cette substance peut également causer la sueur nocturne. 

Écouter les signaux du sommeil 

Lorsque vous commencez à bâiller, à avoir des paupières lourdes et à cligner des yeux, allez au lit. Ce sont les signes que le train de votre sommeil arrive ; si vous ratez celui-ci, vous devez attendre le prochain. En effet, le sommeil est réparti en 4 à 6 cycles d’environ une heure et demie chacun. Si vous avez raté le cycle de 22 h, il se peut que vous ne dormiez pas avant 23 h 30. 

Les étapes à suivre par le masseur pour vous garantir un bon massage

Les étapes à suivre par le masseur pour vous garantir un bon massage

Il n’y a rien de plus relaxant qu’un bon massage le week-end. Certaines personnes n’hésitent même pas à en profiter les jours de semaine pour se sentir détendues. En effet, une seule séance peut arriver à diminuer considérablement votre stress. Vous vous sentez alors plus légère et apaisée. Ce qui augmentera votre bien-être général. De plus, le massage permet au corps de reprendre des forces tout en renforçant l’immunité. Certaines formes de massage agissent même sur les organes internes pour guérir différents maux. Dans tous les cas, le masseur doit suivre quelques étapes pour vous garantir un bon massage. Découvrez-les en détail dans cet article.

Préparer les outils et la table de massage

Tous les masseurs doivent préparer les outils avant chaque séance. Et ce, qu’ils collaborent avec un Spa Paris ou tout autre spa. Les tables de massage sont, bien évidemment, constamment installées dans les salles de massage. Le masseur n’aura qu’à vérifier la hauteur pour les tables ajustables. Il devra aussi préparer les outils dont il aura besoin pour la séance, en fonction du type de massage. Pour un massage relaxant, par exemple, le masseur aura besoin d’huile essentielle relaxante. Or pour un massage thérapeutique, il lui faudra plus d’outils (massage à quatre points, pouce thérapeutique en bois…).

Porter une tenue appropriée

Dans sa profession, le masseur bouge beaucoup et effectue certains mouvements particuliers. De ce fait, il devra porter une tenue appropriée. Ainsi, il sera parfaitement libre dans ses mouvements. Cela lui permettra de ne pas trop se fatiguer après chaque séance, surtout quand elles s’enchaînent.

A part la tenue, il est aussi important d’avoir une bonne hygiène. Si le masseur porte une tenue sale, la personne qu’il va masser ne sera pas à l’aise en voyant cela. De même si celui-ci dégage une odeur désagréable. Ainsi, l’hygiène d’un masseur doit être impeccable. Avant chaque séance, il doit donc vérifier que ses vêtements ne sont pas tachés d’huile. Il doit aussi s’assurer de ne pas dégager une mauvaise odeur.

Préparer une ambiance accueillante

Le masseur doit préparer l’ambiance pour mettre ses clientes bien à l’aise. En effet, s’il est de mauvaise humeur, par exemple, la personne qu’il va masser n’appréciera pas la séance. Ce qui peut ternir la réputation d’un centre de bien-être. De ce fait, un masseur professionnel doit toujours inspirer la convivialité et offrir un accueil chaleureux en toutes circonstances. Et ce, même s’il est fatigué après plusieurs séances d’affilée.

En outre, le décor de la salle de massage est, bien entendu, installé au préalable. Le masseur ne fait que s’assurer que tout est bien en place (bougie, parfum, lumière tamisée…). Mais plus important, il doit s’assurer que la pièce est régulée à la bonne température. Dans le cas contraire, la cliente peut avoir froid, rendant ainsi le massage moins agréable. 

Bien choisir l’huile de massage

Le choix de l’huile de massage est essentiel. En tant que professionnel, le masseur doit savoir exactement quelle huile utiliser pour chaque circonstance. Par exemple, il faut utiliser une huile essentielle relaxante pour un massage relaxant (à base de lavande, de fleur d’oranger…). Or pour un massage thérapeutique, il faudra utiliser une huile aux vertus curatives (huile d’amande douce, de jojoba, de coco…). En tout cas, les huiles bios constituent les meilleurs choix. Elles ne contiennent pas de pesticides, et ne sont donc pas dangereuses pour le corps.

Procéder au massage

Lorsque la cliente est bien installée sur la table de massage, le masseur lui met une couverture sur le corps. Il doit aussi s’assurer que la concernée est bien confortable et ne ressent aucune tension. Après un premier contact, le masseur pourra appliquer l’huile de massage. Pour une sensation plus agréable, certains font tiédir celle-ci avant utilisation.

La plupart du temps, le massage commence par le dos. C’est pourquoi la personne concernée est souvent installée sur le ventre. Toutefois, chaque masseur a sa propre technique. Cela dépend aussi des préférences de la cliente. Certaines préfèrent, par exemple, commencer par les pieds et remonter jusqu’à la tête. Dans certains cas aussi, le massage peut n’être prévu que pour une partie du corps. Il s’agit du dos la plupart du temps car cette zone est sujette aux tensions. En tout cas, pour terminer, le masseur effleure tout le corps et lève ses mains lentement.

Ne pas négliger l’étape après-massage

Le masseur doit éviter de partir directement après avoir terminé le massage. La cliente peut se sentir « abandonnée ». Elle pourra alors avoir l’impression que le masseur a passé un moment désagréable. Pour éviter cela, celui-ci doit lui dire que le massage est terminé. Il peut également lui demander ce qu’elle a pensé du massage, s’il y a une zone à revisiter par exemple. Il est aussi conseillé de proposer un verre d’eau à la cliente car on a souvent soif après un massage. Ainsi, celle-ci repartira entièrement détendue. C’est ce qui fait le succès des centres de bien-être, qu’il s’agisse d’un Spa Paris ou ailleurs. Ils veillent toujours à ce que leurs clientes repartent satisfaites.