L’olfactologie, une nouvelle thérapie à la mode

olfactologie-nouvelle-thérapie

Celui qui vit dans le passé n’a pas d’avenir, or le passé est la clé permettant de construire le présent. Faire face aux événements et aux émotions passées n’est pas toujours facile. Savez-vous qu’il existe actuellement une nouvelle thérapie très tendance qui peut aider ? Il s’agit de l’olfactologie, un soin très proche de l’aromathérapie.
 

Définition de l’olfactologie

L’olfactologie est une thérapie utilisant l’odorat comme outil de soin. Il s’agit d’apprendre et de découvrir le phénomène olfactif pour réveiller la sensibilité, l’intuition, la créativité et l’imagination. Le but est de réveiller les diverses sensations en sommeil par les odeurs des huiles essentielles. Ceci est possible grâce à l’impact de l’odorat et du parfum sur la mémoire, agissant sur le comportement et engendrant des émotions sur soi. En l’occurrence, l’olfactologie peut être adoptée comme une thérapie pour apprendre à trouver notre bien-être dans les huiles essentielles. Elle enraie le pessimisme, la sous-estime de soi ainsi que toute sorte d’addiction nuisible. Joëlle Pellegrin Oldenbourg est à la source de cet art thérapeutique qui peut être résumé comme une connaissance et un enseignement du phénomène odorant. Le soin agit sur le cerveau pour un bien-être optimal.
 

L’effet de l’olfactologie

L’olfactologie exploite les propriétés physiques dont disposent les huiles essentielles. Effectivement, il a été prouvé scientifiquement que les huiles essentielles diffusent une fréquence électromagnétique. En l’occurrence, une olfaction déjà sentie auparavant peut réveiller la mémoire d’un individu jusqu’à identifier des sentiments déjà ressentis. Aussi, la respiration d’une huile essentielle aide à l’harmonisation, à la pacification et au rééquilibrage des émotions.

L’olfactothérapie a de ce fait une capacité qui permet d’évoquer des odeurs afin de retrouver des tensions, des émotions, ou même un traumatisme. Les souvenirs refoulés seront ressassés afin de guérir l’actuel.
 

Le fonctionnement de l’olfactothérapie

La muqueuse nasale détecte une odeur et envoie des stimuli au cerveau du nez (rhinencéphale) qui, à son tour, transforme la senteur en images. La mémoire, de son côté, relie ce parfum aux sentiments y afférents. Il s’agit d’une approche psycho corporelle qui utilise l’odeur pour rechercher les causes d’un incident, pour transformer vos sentiments de souffrance en soin de bien-être.

Pour information, il faut préciser que l’odorat est un des sens nous reliant à la partie émotionnelle et inconsciente de notre être. De ce fait, il est considéré comme un élément idéal pour la communication des informations au rhinencéphale ou au cerveau archaïque. Ce dernier synthétise les informations qu’il reçoit.

Les huiles essentielles dégagent des olfactions que ressent la cavité nasale. Après la détection des cellules par les neurones sensoriels spécialisés des muqueuses, le cerveau recueille les informations et réveille le subconscient pour une réaction immédiate. Cela résulte du fait que le sens olfactif est relié avec la zone limbique qui abrite les émotions, la mémoire, la libido et l’intuition.

En résumé, l’olfactothérapie contribue à déplacer votre esprit rationnel vers le cerveau droit pour permettre une prise de conscience du vécu et du ressenti par le biais d’une odeur unique et de sa propre identité.

Vous aimerez également

Remarques

Laisser un commentaire