Pourquoi souscrire une personne âgée à une assurance dépendance ?

assurance-dépendance

L’une des principales préoccupations lorsque vous arrivez à un certain âge, c’est la perte d’autonomie. Cette source d’anxiété et de stress a parfaitement été identifiée par les assureurs. De ce fait, ils proposent aux personnes âgées des contrats d’assurance dépendance. La question qui vous turlupine est sûrement liée à la souscription. En effet, à quel moment devez-vous choisir un contrat d’assurance perte d’autonomie ? Pour avoir plus de réponses à ce sujet, suivez cet article.

C’est quoi exactement une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance, la couverture perte d’autonomie ou encore le contrat de prévoyance concerne un contrat d’assurance qui vous permettra de faire face aux dépenses en rapport à voter perte d’autonomie. La plupart du temps, ce genre d’assurance prend la forme d’une rente mensuelle. En effet, son versement s’effectue lorsqu’une personne d’un certain âge se retrouve dans une situation de dépendance, que ce soit physique ou psychique. La principale vocation d’une assurance dépendance est la proposition d’un complément de ressources. Elle permet à la personne assurée d’assumer la prise en charge des frais qui ne peuvent pas être séparés de la perte d’autonomie. Dans le cas d’une dépendance totale, sachez que ces frais peuvent atteindre ou même dépasser les 2 000 euros par mois en moyenne. Pour la majorité des personnes âgées, le montant de leur pension retraite ainsi que le montant de l’allocation personnalisée d’autonomie ne s’avère pas suffisant. Elles ne pourront pas toujours prendre en charge la totalité des frais de dépendance. Afin de subvenir non pas la totalité, mais une partie supplémentaire de ces dépenses, l’assurance perte d’autonomie joue le rôle de complément de ressources par mois.

Quel est l’intérêt de souscrire une assurance perte d’autonomie ?

Comme son nom l’indique, lorsqu’une personne assurée bascule vers une situation de dépendance, l’assurance perte d’autonomie se révèle utile. Toutefois, actuellement, la prévision de la perte d’autonomie à 50, 60, 70 ou 80 ans et plus reste assez difficile. L’assurance perte d’autonomie est souvent présentée comme un pari sur le fait que d’ici quelques années, vous pourrez en effet avoir besoin d’une rente par mois pour avoir la possibilité de couvrir les dépenses inhérentes à votre manque d’indépendance. Une personne en excellente santé à 55, 60 ans qui dispose d’un certain patrimoine et d’une pension de retraite à venir jugée comme confortable ne possède pas le même intérêt à souscrire une assurance perte d’autonomie qu’une personne avec actuellement des revenus modestes et dont la santé est assez fragile. Néanmoins, il existe à ce jour une énorme diversité de propositions et de contrats de perte d’autonomie qui permettent de répondre à tous les besoins. Ces offres et contrats sont différents suivant l’âge de souscription, les garanties proposées, les modalités de versement de la rente, sa valeur, le montant des cotisations ainsi que le profit de l’assuré qui peut être soit à risque, soit en excellente santé. Avant que vous ne souscriviez une assurance dépendance, prenez le temps de comparer les propositions sur https://santors.fr/sante-senior/. Calculez également la pertinence d’un tel engagement par rapport au tarif de l’assurance perte d’autonomie et à votre situation personnelle.

No Comments

Leave a Reply