Browsing Tag

Soin

Comment soigner les verrues avec de l’huile essentielle ?

soigner-verrues-avec-huiles-essentielles

Les verrues sont des sortes des lésions cutanées, apparaissant sur presque toutes les parties du corps. Elles sont causées par un virus appelé papillomavirus humain ou VHP et se manifestent sur la surface de la peau. Elles existent en plusieurs types, mais ce sont des infections bénignes. Les enfants ainsi que les jeunes adultes peuvent être affectés. Cependant, elles peuvent être soignées et les méthodes naturelles avec de l’huile essentielle sont efficaces.
 

Qu’est-ce qu’une verrue ?

C’est une infection virale se manifestant à la surface de la peau. Elle s’obtient suite à la contamination par le virus VHP. Il s’infiltre sous la peau à travers les blessures et les irritations. Ses parties infectées se transforment ensuite en bosses de tailles et de couleurs variées. Ces verrues peuvent se situer sur les mains, les pieds, les genoux, le visage ou les parties génitales. Elles sont contagieuses et se transmettent facilement d’une personne à une autre. Il existe plusieurs types de verrues, et elles se distinguent par rapport à leur apparence ainsi que leur localisation. Les plus fréquentes sont les suivantes : verrues vulgaires, verrues planes, verrues plantaires, verrues filiformes et verrues génitales.
 

Les huiles essentielles les plus efficaces pour guérir les verrues

Les verrues s’attrapent facilement, mais le processus de guérison est par contre à long terme. Nombreux sont les produits proposés par les pharmacies pour soigner ces infections, mais les soins naturels s’avèrent plus efficaces. La liste suivante représente les huiles essentielles les plus efficientes pour soigner les verrues :

  • huile essentielle de teatree
  • huile essentielle de citron
  • huile essentielle de cannelle
  • huile essentielle de thym
  • huile essentielle de niaouli
  • huile essentielle de ravintsara
  • huile essentielle de mandarine
  • huile essentielle de sarriette des montagnes
  • huile essentielle de menthe
  • huile essentielle de gingembre

Ces huiles essentielles contiennent des agents qui luttent contre le virus VHP. Elles inhibent l’action de ces derniers et permettent de stimuler l’immunité. Ce sont d’excellents anti-inflammatoires, antiviraux et antiseptiques pour soigner les verrues.
 

Soigner les verrues avec de l’huile essentielle

Même si l’huile essentielle est un produit naturel, elle doit être appliquée sur la peau avec une grande précaution. Autrement, elle risque de détériorer la peau saine. Avant son utilisation, il est plus prudent de le diluer dans du beurre végétal ou de l’huile. Des mélanges peuvent se faire entre les différentes huiles essentielles pour avoir un meilleur rendu. Cependant, vous devez connaître celles qui sont compatibles à votre peau. Vous devez aussi savoir que les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées par les femmes enceintes et les enfants de moins de six ans. Pour son utilisation, il ne faut l’appliquer que sur la partie infectée. Vous pouvez par exemple mélanger de l’huile essentielle de Cannelle, de Citron, de Sarriette et de Mandarine. Ensuite, appliquer deux gouttes sur la verrue le matin et le soir, pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que l’infection disparaisse.
 

Quelques conseils…

Pour que le traitement des verrues soit efficace et pour éviter qu’elles réapparaissent, les conseils suivants sont à considérer:

  • Laver fréquemment les parties infectées, avant et après le traitement.
  • Protéger et couvrir la verrue avec des bandages propres durant le traitement.
  • Éviter de marcher pieds nus sur les surfaces humides, surtout dans les lieux publics.
  • Ne pas utiliser les serviettes et les linges d’une autre personne.
  • Avoir une hygiène propre, se laver régulièrement.
  • Laver les vêtements de sport après utilisation.
  • Ne pas gratter les verrues.
  • Éviter de ronger les ongles.

Soigner les maladies hivernales avec le ravintsara

soigner-maladies-hivernales-avec-le-ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara est un puissant barrage contre les virus. Elle est indiquée également pour renforcer les défenses immunitaires.
Le ravintsara (Cinnamomum Camphora) est un arbre typique de l’île de Madagascar. C’est une véritable pharmacopée dans la pratique malgache. Elle constitue la base de la trousse de soins de la phytothérapie. Elle a 3 vertus principales.
 

Le ravintsara pour lutter contre les épidémies virales

Cette plante employée en HE est ultra efficace pour prévenir et enrayer les attaques virales notamment de la période hivernale. Elle stoppe les virus de la grippe, la mononucléose, l’herpès, le zona, les hépatites et les entérites.

Elle est antibactérienne et expectorante (éclaircit les voies respiratoires), anticatarrhale (lutte contre les sécrétions du nez, de la gorge). Elle éradique les rhumes, rhinopharyngites, bronchites, sinusites).

Sa posologie pour les virus, problèmes respiratoires et attaques microbiennes de l’hiver :

En interne, prendre 3 gouttes H.E.C.T. avec du niaouli et de l’eucalyptus radiata (décongestionnant). Vous en prendrez 3 fois par jour.

En prévention des virus hivernaux, vous pouvez appliquer 6 gouttes mélangées à une huile végétale directement sur le plexus solaire ou la voûte plantaire.
Pour soigner la grippe, il convient d’étaler 10 gouttes, 3 fois par jour en externe. Cette indication sera suivie pendant 3 jours.

Passez 3 gouttes directement sur un zona.
 

Le ravintsara un puissant stimulant des défenses immunitaires

Cette plante a un fort potentiel pour soutenir et renforcer les défenses immunitaires de l’organisme qui nous protège contre les maladies de toute origine.

Le ravintsara est reconnu pour son efficacité par voie olfactive. Vous en respirerez longuement.
 

Les autres propriétés du ravintsara

L’HE de ravintsara est indiquée pour lutter contre l’asthénie mentale et physique.

Elle est reconnue pour son action sur les problèmes lymphatiques et la rétention hydrolipidique.
La lymphe véhicule les globules blancs dont le rôle est de protéger contre les infections. La cellulite est régulée par le ravintsara.

Elle sera appliquée en dilution avec une huile végétale (macadamia, par exemple). Veillez à respecter la limite de 5 gouttes par jour.
 

Les contre-indications et précautions d’emploi du ravintsara

Cette HE ne convient pas aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes allaitantes et enceintes. Les personnes asthmatiques et épileptiques éviteront son usage.